La petite marchande d’allumettes

La petite fille aux allumettes«Ça serait bon de se réchauffer à la flamme d’une allumette » se dit Karen, la petite marchande d’allumettes qui grelotte de froid sous la neige en cette période de Noël. Réfugiée sous une palissade, alors qu’elle s’est fait rabrouer par des bourgeois pressés qui ne lui ont rien acheté, elle s’endort sous le froid, et elle rêve.Elle rêve qu’elle danse, puis elle se retrouve dans un magasin de jouets où elle passe en revue des soldats de bois avant de tomber amoureuse du lieutenant avec qui elle danse. Mais un hussard noir, mué par un ressort, jaillit d’une boîte: « J’ai rendez-vous ce soir avec Karen. Je suis la mort ». Pour prouver sa puissance, il « tue » les soldats de bois, arrête la poupée mécanique et fait rentrer le lapin en peluche. Karen et son officier fuient à cheval dans les nuages, poursuivis par la mort qui provoque en duel le jeune homme et le tue. Puis elle se saisit de Karen inanimée et la dépose au pied d’une croix. Un de ses cheveux est resté accroché au dolman du hussard noir qui s’en débarrasse. Le cheveu vient se coller à la croix qui se transforme en rosier. Les pétales des roses tombent en pluie sur le sol où repose Karen. Retour à la réalité. Ce que nous croyons être des pétales ne sont que flocons de neige qui recouvrent le visage de la petite marchande d’allumettes endormie pour toujours… » 

Ce film muet de Jean RENOIR, inspiré du conte d’Andersen « La petite fille aux allumettes » (1845) dont la musique d’origine est signée Maxime Jacob et Dom Clément Jacob. Jean-Bernard DAGBERT, Compositeur vous présente sa propre version musicale ainsi son interprétation en direct. Le tout agrémenté de subtiles ambiances sonores évoquant ainsi le thème de Noël…

Ce projet est composé entièrement par Jean Bernard à destination des plus jeunes pour une immersion culturelle au coeur de la période la plus magique de l’année…

TEASER DU PROJET: EN COURS.

Pour tout contact pour des informations, une programmation, rendez vous ici